Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
 La Maison de l'Inspir

Question posée à Thay durant une retraite à Deer Park en Californie

Rédigé par Maison de l'Inspir Publié dans #Inspiration

Question posée à Thay durant une retraite à Deer Park en Californie

Question : Après un traumatisme j’ai peur le soir et j'ai des cauchemars la nuit. Y a-t-il une pratique ou quelque chose que je peux faire pour m’aider à rester en pleine conscience même après un cauchemar et pour que je puisse continuer à expérimenter la paix.

Réponse de Thay :

A chaque fois que vous vous réveillez d’un cauchemar vous vous sentez si heureuse.

Ce bonheur ne peut pas être sans le cauchemar.

Si nous savons comment chérir chaque moment de notre vie quotidienne, non seulement nous nous réjouissons de notre vie quotidienne quand nous sommes éveillés mais indirectement nous allons réduire le nombre de cauchemars durant la nuit.

Moi-même j’ai des cauchemars de temps en temps parce que notre conscience porte en elle la conscience collective de la société. Ma génération est passée à travers deux guerres, une avec les français et une avec les américains. Il y a eu beaucoup de morts, de destruction, de désespoir et avec la pratique vous pouvez guérir doucement mais vous ne pouvez pas guérir complètement.

La souffrance peut également jouer un rôle positif. Hier j’étais assis sur la montagne et j’ai vu de jeunes américains également assis en méditation et je me suis senti si heureux. C’est complètement différent du temps où les jeunes américains sont venus au Vietnam, ont tué et ont été tués. Nous sommes capables de faire cela aujourd’hui, des jeunes américains et des jeunes vietnamiens assis ensemble générant la compassion et la joie, c’est très beau. C’est exactement l’opposé de ce que nous avions durant les années soixante. C’est très guérissant mais le processus de guérison continue. Les cauchemars peuvent encore nous aider pour que nous chérissions, nous apprécions ce que nous sommes capables d’avoir aujourd’hui.

Chaque moment peut être un moment de bonheur.

Question posée à Thay durant une retraite à Deer Park en Californie

Partager cette page

Repost 0