Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 La Maison de l'Inspir

Quatrième message Retraite d’Hiver 2015/2016

20 Janvier 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Quatrième message Retraite d’Hiver 2015/2016

Ce petit discours entre Winnie et Porcelet nous invite à la joie de vivre, une joie toute simple remplie de tendresse envers l’être aimé, envers son ami ou amie ; il n’y a rien à rajouter ! Nous sommes « aujourd’hui » tout simplement, et ce jour-là c’est notre jour préféré car c’est le seul jour où nous pouvons être vraiment présents pour ceux qui nous entourent, mais aussi pour notre environnement, notre Terre. Le jour d’hier n’est plus là, et la journée du lendemain n’est pas encore arrivée.

Soigner l’écologiste qui sommeille en nous :

- Dans ce quatrième message nous sommes invités à nous nourrir des évènements porteurs de joie dans notre vie quotidienne, à commencer par notre respiration avec laquelle nous pouvons entrer en contact dès le réveil, avec notre corps physique composé des mêmes éléments que la Terre, notamment l’eau présente au moins à 60%, nos sensations par rapport à notre environnement extérieur, nos amies et amis qui nous entourent, et le plus souvent qui nous aiment, sans que l’on s’en rende compte…

Nous trouverons plus bas une méditation guidée, destinée à nourrir des graines de joie en nous. Nous avons un corps bien vivant et il y a aussi la respiration ; cela est déjà une source de réjouissance, et peut-être ne devons-nous pas attendre que ce corps, cette respiration soient dissolus pour produire de la joie… la joie étant aussi le chemin lui-même (voir cette méditation dans « Propositions de pratique » ci-dessous).

« Chacun d’entre nous peut agir pour protéger notre planète et en prendre soin. Notre manière de vivre doit garantir l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. Notre manière de vivre sera notre message. » (Ce Monde est tout ce que nous avons - TNH)

Nous vous invitons aussi à revenir à une pratique environnementale à mettre en œuvre chez soi, à la maison, mais aussi au travail ou encore à l’extérieur, dans la vie de tous les jours. Celle-ci concerne nos déchets que nous produisons en masse et rejetons, pour la plus grande part, dans la nature. Nous savons que la Terre accepte tout ce qu’on lui donne sans se plaindre, elle reçoit de la même manière les déchets organiques qui sont nourrissants tout comme elle reçoit aussi les déchets toxiques, polluants, et non dégradables. Pour exemple, certains déchets mettent des années, voire des centaines et même des milliers d’années à se dégrader dans le sol ou dans les océans ; d’autres ne se dégradent pas du tout, étant indigestes pour les bactéries et les champignons. De plus certains plastiques qui se dégradent risquent d’entrer dans notre chaîne alimentaire.

Propositions de pratique :

Voici une pratique d’éveil qui peut être mise en place pour chacun d’entre nous en tant que consommateur :

- apprenons et essayons de produire moins de déchets, notamment les emballages

- essayons d’acheter des produits ou de la nourriture qui ne comportent pas, ou très peu, d’emballages

- essayons de privilégier les emballages vraiment recyclables et biodégradables

Voici, ci-après, pour nous inspirer, deux liens internet fournis par une Amie d’une Sangha en Belgique, cheminant sur la voie du « zéro déchet » ; par sécurité informatique, faire un copier-coller de ces liens internet :

http://alternatives.blog.lemonde.fr/2012/11/25/zero-waste-home-les-johnson-un-couple-deux-enfants-et-zero-dechet-depuis-trois-ans/

http://www.untrucparjour.org/tag/zero-dechet/

Méditation, nourrir les graines de joie

textes inspirés : par l'ouvrage Un lotus s'épanouit

par les pages 62 et suivantes du livre La respiration essentielle

et par le chapitre 5 du livre Enseignement sur l'amour

Inspirant, mon attention bienveillante se porte sur l’inspiration

Expirant, mon attention bienveillante se porte sur l’expiration

Je souris avec bienveillance au souffle qui m’accompagne jour et nuit

Inspir avec bienveillance - Expir avec bienveillance

Inspirant, si l'inspiration devient plus calme, plus douce, j'en suis conscient, consciente

Expirant, si l'expiration ralentit et devient plus profonde, j'en suis conscient, consciente

Inspiration plus douce - Expiration plus profonde

Inspirant, l'attention se porte sur les sensations corporelles,

s'il y a des tensions, j'en suis conscient, consciente

Expirant, j'accueille les éventuelles tensions avec bienveillance

Conscient, consciente des tensions - Bienveillante détente

Inspirant, l'attention se porte sur toutes les sensations corporelles,

qu'elles soient agréables, désagréables ou neutres

Expirant, j’observe comment j’accepte ces sensations et je leur souris avec tendresse

Sensations corporelles - Acceptation inconditionnelle, Bienveillance

Inspirant, que je sache nourrir en moi chaque jour les graines de joie

Expirant, comment ai-je nourri aujourd'hui mes graines de joie ?

Nourrir les graines de joies - Comment l’ai-je fait aujourd’hui ?

Inspirant, je peux visualiser une personne que j’apprécie

Expirant, est-ce que je sais, lors de chaque rencontre, nourrir en elle les graines de joie,

et l'aider à nourrir les graines de joie en elle ?

Une ou des personnes que j’apprécie - Nourrir ses graines de joie

Inspirant, je visualise une personne avec qui les relations ne sont pas faciles

Expirant, est-ce que je sais par-delà les différends, nourrir les graines de joie chez cette personne et l'aider à nourrir les graines de joie en elle ?

Une personne difficile pour moi -

Accepter de reconnaître que ses graines de joie ont besoin d'être nourries

Inspirant, dans l'inter-Être, nourrissant les graines de joie en moi,

je nourris les graines de joie autour de moi

Expirant, que je sache nourrir mes graines de joie

Inspir dans l'Inter-Être - Nourrir mes graines de joie

Témoignages

Noël est passé et ce fut l’occasion de retrouver des membres de ma famille, un grand bonheur.

Mes parents sont désormais âgés : 81 et 86 ans et mon papa fatigue vite. Il ne parle quasiment pas tandis que maman parle pour deux. Ma maman voulait aller à la messe le 25 décembre, mais cela n’a pas été possible pour différentes raisons, aussi je les ai amenés à celle du 26 décembre. Messe dite de la Sainte Famille. Je vais à la messe pour accompagner ma maman qui est croyante et pratiquante catholique : mes racines spirituelles. Je sais que cela lui fait plaisir et je crois qu’à mon père aussi. Je n’ai jamais su s’il y va lui aussi par conviction ou pour accompagner sa femme chérie : car mes parents s’aiment. C’est une chance je crois d’avoir des parents qui s’aiment.

Je les ai donc accompagnés à la messe de 18h.

Je suis restée intérieurement un peu en retrait, même si j’ai vu que les graines ont été largement arrosées car je connais les textes par cœur : je les écoute à l’extérieur et à l’intérieur de moi.

C’était à l’église St Serin de Lyon, à la sortie du tunnel de la Croix Rousse où je n’étais jamais allée car je ne pratique plus, bien qu’ayant été très pratiquante jusqu’à mon adolescence : « une grenouille de bénitier » comme on dit. Et puis la déception liée à des comportements individuels qui manquaient de congruence, m’a fait m’éloigner.

Et voici que le prêtre nous demande : « qui vient pour la première fois dans la communauté ? ». Nous levons la main avec ma mère (mon père est trop timide pour cela) et il nous invite à venir le rejoindre avec une 3ème personne. Etonnées nous y allons et là il nous propose de nous présenter à la communauté : nous sommes accueillis !

Surprise et touchée je suis.

La messe se déroule en chantant. C’est un prêtre chanteur. Et derrière nous il y a un homme qui chante de tout son cœur, et bien, en plus. La communauté chante.

Et voici le temps de la communion.

Le prêtre invite toutes les personnes présentes (nous ne sommes pas très nombreux, mais quand même) à le rejoindre autour de l’autel. Puis il offre la communion à chacune et chacun, moi, y compris. Grande émotion que ce moment de communion. Je n’avais pas communié depuis ???? Ne me l’autorisant pas puisque ne pratiquant plus. Et cet homme, ce prêtre ne me demande rien et me donne la communion, inconditionnellement.

Cela m’a profondément touché. Cet homme était empli d’amour. Toute sa messe était emplie d’amour. Un amour simple, dans l’ouverture du cœur.

Cette messe est dans mon cœur et vient mettre du baume sur mes blessures passées.

Cet espace d’inter-être offert par ce prêtre dans une grande simplicité m’a inspirée.

Une invitation à approfondir ce temps de communion.

Bonne Année nouvelle à chacune et chacun dans l’amour et la paix en soi et autour de nous.

--------------------------------

Un jour mon fils m’a dit ceci : « Papa, je voulais suivre une grande école pour faire un métier concernant l’environnement, mais j’ai échoué dans mes études et maintenant je sais que je ne peux rien faire de plus… je dois suivre une autre voie, bien loin de tout ce qui touche à la planète».

Je lui ai répondu que pour prendre soin de la planète, s’occuper de l’environnement, il n’y a pas forcément besoin de suivre une grande école ; et je lui ai dit qu’il peut le faire dès maintenant, dans sa vie de tous les jours car l’environnement fait partie intégrante de la vie. Je lui ai dit aussi : « Si tu fais attention à ta consommation et donc à ce que tu rejettes dans la nature, tu prends déjà soin de l’environnement ».

Quatrième message Retraite d’Hiver 2015/2016

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

myxuan caroline 26/01/2016 14:01

Merci pour ce rappel si précieux de vivre simplement dans sobriété, la joie tout comme dans la confiance d être en vie avec soi et les êtres autour de nous sur notre Terre Mère merveilleuse.

Merci pour ce témoignage où règne une atmosphère de légèreté, beauté, amour et Inter Être qui ne manque pas de répandre une expérience de joie si douce...

Merci pour le conseil de protection sur l environnement, plein de sagesse qui dépend tellement de notre choix de consommer, de vivre juste afin de préserver le climat réchauffé plus vite que la mise en œuvre des actions concrètes. Il est vraiment urgent que les jeunes soient bien sensibilisés à l école car ils risqueront d être aux premières lignes à gérer les conséquences ...

Catherine 22/01/2016 19:00

Merci pour ce message plein d'amour et de sagesse. Une bonne piqure de rappel au coeur de l'hiver.

Myriam Évelyne 22/01/2016 15:34

Merci pour ce rappel, si important de trouver la façon, notre façon pour Soi même de Nourrir les graines de Joie en nous ((( Chaque jour et, le plus souvent possible ))) et, l'importance de le faire en nous même en premier. Partir de la Paix, en nous et autour de nous, ... , de la Joie en Nous et autour de nous afin d'amplifier le phénomène inter - sommes, en conscience. Merci pour être là, présentes, pour nous rappeler à notre responsabilisation de nous accorder cette si belle pratique.

Caroline 22/01/2016 09:59

Chères Soeurs de la Maison de L'Inspir, merci pour ce partage , au coeur de l'hiver, qui amène le sourire de l'enfance aux lèvres