Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 La Maison de l'Inspir

Troisième Message Retraite d'Hiver 2015-2016

4 Janvier 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Troisième Message Retraite d’Hiver 2015/2016

 

Qu'en cette période d'échange de cadeaux, nous sachions recevoir tout autant qu'offrir !

La fin d'année est une période de rencontres et de bonnes résolutions. Nous pouvons en profiter pour renforcer nos liens dans nos familles et aussi renouer les liens distendus après un moment d'éloignement ou de difficultés relationnelles avec nos proches ou nos amis.

Parmi les pratiques proposées par le Village lors du passage à la nouvelle année, nous aimerions vous inviter à partager celles de la méditation de l'amour bienveillant ou metta-méditation et celle du Nouveau départ.

 

1) Pratique de la méditation de l'amour bienveillant ou Metta-méditation

Cette méditation peut être faite dans beaucoup de circonstances ; nous pouvons la proposer en sangha ou la pratiquer seul, seule :

- intégralement, mais cela risque d'être un peu long

- en plusieurs étapes en s'inspirant de la façon dont Thây la présente dans l'ouvrage Enseignements sur l'amour ; c'est ainsi qu'elle est présentée ci-dessous, paragraphe : Metta-Méditation

- en se focalisant sur un point particulier, par exemple :

«Puissé-je savoir comment nourrir les graines de joie en moi chaque jour ».

Nous pouvons être dans cette intention de méditation à tout moment de notre vie quotidienne :

- choisir une proposition et observer comment nous pouvons l'appliquer très concrètement ; par exemple, chaque fois que nous saluons une personne, nous pouvons nous dire mentalement : « sois heureux, heureuse, et en paix », ceci quels que soient les sentiments que nous éprouvons à son égard…

tout en gardant la conscience de notre corps et de notre respiration.

- Prenons-nous le temps d'être bien ancré, bien présent?

- C'est l'occasion d'être créatif, comment faire avec chacun des neufs aspects de cette méditation proposée par Thây ? Nous pouvons partager nos idées avec la Sangha qui nous aidera à développer notre compréhension.

 

2) Pratique de Nouveau départ

C'est un très vaste et délicat sujet, aussi dans ce message, nous nous limiterons à proposer des pratiques qui vont préparer notre esprit et commencer à mettre en place un processus de transformation de nos schémas de pensées afin de pouvoir pratiquer le Nouveau départ dans de bonnes conditions.

La transformation de nos processus mentaux demande patience et bienveillance envers nous-mêmes. C'est comme tracer un nouveau chemin en forêt ; au début si nous ne venons pas régulièrement, les broussailles vont se réinstaller et lorsque le chemin aura belle allure, il faudra encore revenir régulièrement pour le maintenir en état. Nos circuits neuronaux fonctionnent de cette façon.

Nous vous proposons de lire et de pratiquer les Touchers de la Terre, avant ou après une méditation silencieuse, du livre Conversations intimes avec le Bouddha, concernant plus particulièrement le Nouveau Départ ; c’est encore mieux si nous écoutons le CD associé à ce livre :

- 6 Apprendre la parole juste et le silence page 90

- 9 Exprimer la gratitude page 97

- 10 Guérir les blessures du passé par la pratique du nouveau départ page 101

(Pour ceux qui n’ont pas ce livre, voir ci-dessous ce toucher de la terre)

Conversations Intimes avec le Bouddha (extrait)

Guérir les blessures du passé par la pratique du nouveau départ

Cher Bouddha, le passé a laissé des blessures dans mon corps et dans mon esprit. Alors que je m’établis dans le moment présent, corps et esprit unifiés, je peux toujours rester en contact avec mon passé. Les erreurs que j’ai commises et la souffrance que j’ai causée dans le passé sont encore gravées en moi. Je peux les reconnaître, leur sourire. A partir de maintenant, je fais le vœu d’être plus habile pour ne pas penser, parler ou me comporter comme par le passé, afin d’éviter de commettre de nouvelles erreurs.

Noble Maître, tu as enseigné que tout vient de l’esprit. Les erreurs sont créées par l’esprit, mais elles sont aussi transformées par lui. Dès que je peux reconnaître en moi les marques laissées par la souffrance ou les erreurs du passé, et à chaque fois que je fais le vœu de ne pas répéter cette souffrance et ces erreurs-là, les blessures en moi commencent à guérir.

Toutes les erreurs viennent de l’esprit.

Une fois l’esprit purifié,

Où trouver une trace d’erreur ?

Après un nouveau départ,

Mon cœur est léger comme les nuages blancs

Qui depuis toujours flottent en liberté.

Silence pendant quelques respirations

De tout mon cœur, je touche la Terre devant le Vénérable Ahimsa qui s’est complètement transformé après son nouveau départ et est devenu le Maître de la Non-Violence.

Un son de cloche et on touche la terre pendant 3 respirations au moins

De tout mon cœur, je touche la Terre devant le Bodhisattva de la Détermination du Nouveau Départ.

Un son de cloche et on touche la terre pendant 3 respirations au moins

 

Metta méditation (Amour bienveillant)

L'amour de soi (Enseignements sur l'amour ch3)

 

Que je sois heureux et en paix léger de corps et d'esprit

Qu'il/elle soit heureux et en paix léger de corps et d'esprit

Qu'ils soient heureux et en paix léger de corps et d'esprit

 

Que je sois en sécurité et à l'abri des accidents

Qu'il/elle soit en sécurité et à l'abri des accidents

Qu'ils soient en sécurité et à l'abri des accidents

 

Que je sois libéré de la colère, des afflictions, de la peur et de l'anxiété

Qu'il/elle soit libéré de la colère, des afflictions, de la peur et de l'anxiété

Qu'ils soient libérés de la colère, des afflictions, de la peur et de l'anxiété

Amour et compréhension (Enseignements sur l'amour ch4)

Puissé-je apprendre à me regarder avec les yeux de la compréhension et de l'amour

Puisse-t-il/elle apprendre à se regarder avec les yeux de la compréhension et de l'amour

Puissent-ils apprendre à se regarder avec les yeux de la compréhension et de l'amour

 

Puissé-je reconnaître et toucher les graines de joie et de bonheur en moi-même

Puisse-t-il/elle reconnaître et toucher les graines de joie et de bonheur en lui/elle-même

Puissent-ils reconnaître et toucher les graines de joie et de bonheur en eux-mêmes

 

Puissé-je identifier et voir les sources de colère, d'attachement et d'illusion en moi-même

Puisse-il/elle identifier et voir les sources de colère, d'attachement et d'illusion en lui/elle-même

Puissent-ils identifier et voir les sources de colère, d'attachement et d'illusion en eux-mêmes

Nourrir le bonheur (Enseignements sur l'amour ch5)

Puissé-je savoir comment nourrir les graines de joie en moi chaque jour

Puisse-il/elle savoir comment nourrir les graines de joie en lui/elle chaque jour

Puissent-ils savoir comment nourrir les graines de joie en eux chaque jour

 

Puissé-je vivre avec fraîcheur, solidité et liberté

Puisse-il/elle vivre avec fraîcheur, solidité et liberté

Puissent-ils vivre avec fraîcheur, solidité et liberté

 

Puissé-je me libérer de l'attachement et de l'aversion, sans tomber dans l'indifférence

Puisse-il/elle se libérer de l'attachement et de l'aversion, sans tomber dans l'indifférence

Puissent-ils se libérer de l'attachement et de l'aversion, sans tomber dans l'indifférence

 

Témoignage

"Depuis plusieurs années la mémoire de mon épouse lui joue des tours. Cela va en s'aggravant. Elle en a bien conscience, d'autant que sa mère a souffert d'un ramollissement du cerveau, comme cela s'appelait à l'époque, et que ses deux sœurs aînées ont eu elles aussi le même problème.
J'ai beaucoup de compassion pour elle. Ce qui la dérange en premier lieu, c'est le calendrier (jours et dates), et puis la mémoire récente. Il lui arrive de me poser la même question trois ou cinq fois à quelques minutes d'intervalle. Au début, quoique répétant ma réponse, je trouvais cela fatiguant et irritant. Je me suis rapidement souvenu du quatrième entraînement à la pleine conscience "Regard profond et parole aimante".
Je pratique donc l'arrêt, à chaque fois qu'elle me repose la même question, et je respire en pleine conscience. Ceci me permet de lui répondre en douceur, sans énervement, et lorsqu'il lui arrive de s’effondrer en larmes dans mes bras, je lui propose de pratiquer la méditation de l'étreinte, et de revenir ainsi au moment présent. Elle se préoccupe beaucoup de son devenir, et aussi du mien, lorsqu’elle me dit :"Tu ne mérites pas cela". Je lui parle gentiment, avec des propos positifs, essaie de minimiser ses erreurs et ses oublis, lui rappelle ce dont elle s'est souvenue récemment et en même temps de lui apporter de la joie, avec un accent d'humour dans mes paroles.
Comme elle a besoin de plus en plus de ma présence à ses côtés, il y a certaines de mes activités que j'ai supprimées. Comme nous l'a enseigné si bien Thây "aimer c'est être présent, offrir notre énergie de compréhension de compassion et d'amour". Je pense également à prendre soin de moi, à m'aimer moi-même, car si je prends soin de moi, je prends soin d'elle.
Le soir, avant de m'endormir, je remercie l'univers d'avoir passé une bonne journée en compagnie de tous les êtres vivants que j'ai rencontrés, de toute la nature, et en compagnie de ma femme, toujours vivante à mes côtés. Il m'arrive de me réveiller la nuit: je suis à son "écoute", mais parfois des pensées négatives me traversent l'esprit. Je m'efforce alors de reconnaître leur présence, faire émerger la pleine conscience et de penser "aux petits bonheurs" que j'ai pu savourer avec mon épouse dans la journée.
Nous nous efforçons mon épouse et moi de trouver des bonnes solutions pour améliorer notre quotidien, tout en vivant au mieux le moment présent. C'est une question d'état d'esprit. Je me remémore souvent les paroles de notre cher Thây lors de l'enseignement qu'il nous a offert le premier jour de notre première retraite au village: "Dans le bouddhisme, on parle souvent de la souffrance... et bien moi je vais vous parler du bonheur".
"Il n'y a pas de chemin qui conduit au bonheur, le bonheur c'est le chemin".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

myxuan caroline 06/01/2016 13:48

Merci beaucoup pour votre témoignage si beau, généreux, humble sincère à la fois !.
Je me réjouis tant de voir que le Dharma que vous appliquez dans chaque moment de votre vie soit si bénéfique !
Cela me donne de l espoir, du courage, de compassion et de confiance. Merci.
Puisse votre famille ne rencontrer pas de stress, et vivre l interdépendance, et la liberté avec joie et paix à chaque moment qui puisse devenir une devise de vie.

dominique 04/01/2016 20:33

Merci c'est merveilleux de vous lire; merci
Prenez bien soin de vous.
Bonne année à tous
Je vous embrasse dominique