La Maison de l'Inspir

Articles récents

Enseignements de la retraite francophone 2014

12 Avril 2014 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Un cadeau pour vous en cette belle journée de printemps :

les deux enseignements offerts par notre Maitre durant la retraite francophone qui a eu lieu du 4 au 11 avril au Village des Pruniers.


Il y aura une autre retraite francophone spécifiquement sur le thème de l'éducation du 25 octobre au 1er Novembre 2014 au Village des Pruniers

Quelques dates à retenir

26 Mars 2014 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Quelques dates à retenir
Activités à la Maison de l'Inspir :

Voici quelques dates à inscrire dans votre agenda :

  • Dimanche 6 avril : les Jeunes adultes sont invités à se retrouver à la Maison de l'Inspir
  • Samedis 12 et 26 avril de 15h à 16h30 cours de Tai-Chi Intégral avec Mme Biche
  • Samedi 19 avril : Après-midi Familles du Coeur
  • Samedi 26 avril : Journée "YANG" de méditation pour hommes. voir rubrique "Ateliers speciaux"
  • Dimanche 4 mai : Nous aurons notre Kermesse annuelle avec jeux, chansons, rires et partages. Venez nombreux, à partir de 10h, merci de ne pas apporter de plats préparés ce jour-là car nous aurons des spécialités culinaires.
  • Dimanche 11 mai : Célébration de Vésak, journée où nous commémorons la Naissance, l'Eveil et le Parinirvana du Bouddha Shakyamouni. La cérémonie commence à 10h
  • Samedi 17 mai : Familles du Coeur, après-midi parents-enfants
  • Samedi 24 mai : Atelier Educ'Inspir. Une journée sur le thème de l'éducation pendant laquelle nous mettrons l'accent principalement sur la réconciliation et la résolution de conflit avec jeux de rôles, partage collectif, méditation en silence, marche méditative. Voir la rubrique Educ'Inspir pour de plus amples informations concernant la journée

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Un autre date très importante : Du 1er au 21 juin, Retraite de 21 jours au Village des Pruniers, notre monastère situé à côté de Bordeaux.

Cette retraite qui a lieu tous les deux ans, aura pour thème :

Après la mort... quoi?

Maître Thich Nhat Hanh mènera cette retraite spéciale de 21 jours sur le thème “Qu'est-ce qui se passe quand on meurt?"

Plus de 200 moines et moniales du Village des Pruniers, et des centaines de praticiens expérimentés , vont vivre en pleine conscience ensemble pour la totalité des 21 jours de la retraite. L'énergie collective de l'attention, de la concentration et de la perspicacité sera très puissante.

Dans cette retraite de 21 jours , lorsque nous pratiquons la meditation pendant l'assise, la marche, les repas, et le travail, nous allons regarder profondément en nous-mêmes - dans notre corps , nos sentiments, nos perceptions - de telle sorte que nous pouvons toucher la réalité de notre nature sans naissance ni mort.

La question “Qu'est-ce qui se passe quand nous mourons" ne peut être résolue que lorsque nous répondons à une autre question : “Qu'est-ce qui se passe maintenant, alors que nous sommes en vie?

Nous générons constamment pensées, discours et actions corporelles qui se poursuivront dans le monde pour un temps très long. Chaque pensée que nous produisons, tout ce que nous disons , chaque acte que nous faisons porte notre signature. Même lorsque le corps se désintègre, nous continuons à travers d'innombrables répercussions de nos actions.

Une méditation sur la mort peut être très productive. Elle peut nous aider à être plus en vie. Quand on sait comment gérer la mort, nous vivons naturellement la vie plus profondément, avec joie et avec compassion.

Ce juin chaud et beau dans le sud-ouest de la France, lorsque les lotus ouvrent leurs pétales large pour offrir le parfum le plus exquis, unissons-nous comme une grande famille à ouvrir nos cœurs à la liberté, à la compréhension et à l'amour .

S'il vous plaît noter : Afin de maintenir la forte énergie collective de toutes ses 21 jours de retraite , vous ne pouvez participer à cette retraite si vous assistez toutes les 3 semaines. Il n'est pas possible d'arriver en retard ou partir plus tôt.

 

Vous trouverez toutes les informations pour vous inscrire à cette retraite en allant sur le site du Village des Pruniers dont le lien est indiqué ci-dessous. Les enseignements seront en anglais avec une traduction en français, il y aura des groupes de partage pour les ami(e)s de langue française.

Le président de l'université de Hong kong remet à Thich Nhat Hanh un diplôme de Docteur en Sciences Sociales "honoris causa" pour services rendus à l'humanité.

19 Mars 2014 , Rédigé par Maison de l'Inspir

L'université de Hong Kong remet à THICH NHAT HANH un diplôme de Docteur en Sciences Sociales 
                       honoris causa à l'occasion anticipée de la  190ème Congregation qui a eulieu le 18 mars 2014 à l'Université.
Voici le lien pour regardez la cérémonie et les guestions et réponses. C'est en anglais, pour l'instant nous n'avons pas la traduction en français.  Une de nos amies a très gentiment pris des notes donnant en résumé ce qui est dit 

Quelques notes de la cérémonie prises sur place : 

Thay dit avant la cérémonie officielle :" je me sens timide".

Il y a un discours du président de l'Université
Un deuxième de présentation du parcours de TNH par un enseignant anglophone
La remise d'un diplôme sur grand parchemin
Et d'un couvre chef caractéristique de ceux qui sont reçus dans cette Université. ( http://www.hku.hk/)

Thay Se dit humble et très honoré.
C'est toute la Sangha comme une rivière une qui reçoit cet hommage.

Il parle de l'importance d'agir avec une Sangha pour incarner son  idéal et son rêve.
Sa relation avec Martin Luther King a qui il a promis de continuer à  construire des "beloved communities"

A propos des leaders d'aujourd'hui :
"On a besoin de patrons sachant construire des sanghas pour non  
seulement faire du profit dans leurs entreprises mais  aussi pour créer un  
environnement possedant comprehension mutuelle et compassion".

Une deuxième chose que j'ai apprise dit Thay :
"Ne pas limiter son amour à une nation mais à toute la planète".


Les moines à leur tour offrent de la part de Thay au président et au vice-chancelier une grande caligraphie et des livres.

Puis la Responsable de communication introduit un temps de Dialogue avec Le président de l'Université de Hong Kong où ils  
forment Managers,Médecins, Dentistes, Ingénieurs, Architectes etc

Le président dresse un état des lieux :
Infos instantanées
Beaucoup de nouveautés
Ça va vite, trop vite
On ne sait pas à quoi seront confrontés nos étudiants dans le futur
Dilemnes moraux
Comment réarticuler tout ceci ?
Il explique les 6 axes de leur université
1- Acquisition des compétences academiques
Enquête
Apprendre tout au long de la vie
2- Résolution de problèmes
Mais pas idées de ce qui va venir comme problèmes futurs
3- Ethique professionnelle et personnelle
C'est en fait de la Mindfulness sans le dire, nous confie-t-il
4- ? ( pas entendu)
5- Meilleure communication et coopération
6- S'engager à améliorer l'environnement global
Tous les étudiants doivent aussi suivre 4 modules :
-Pédagogie globale
-études intérieures et extérieures
-Apprécier l'art
-Honk kong et la relation de la Chine avec le reste monde

Apprendre en faisant et par l'expérience
Et aussi créer un meilleur environnement.
Mais difficile car très très changeant à l'extérieur.

Question du Président de l'Université à TNH
Que faire de plus ? Que faire de Mieux pour les jeunes étudiants  d'aujourd'hui
( pas uniquement ceux qui sont dans le désespoir dit-il à TNH)

Thay répond :
"Le programme est très complet
Suggestion : le conduire de manière plus efficiente.
Notamment sur le thème de la communication.
On est débordé par le trop plein d'informations et le manque de
compréhension.
Savoir Ecouter et parler.
D'abord écouter en soi.
Être et comprendre sa souffrance permet de comprendre celle des autres.
Dans sa souffrance on a celles de son père, sa mère, ses ancêtres.
Si on comprend,
Alors notre colère soudainement disparaît et la compassion naît.
La communication est restaurée très vite.

Quand on a compris cela
Sa voix, sa manière de parler le traduit.
On s'exprime sans accusations, sans critiques.
On se réconcilie.
En apprenant cela à l'école ensuite les jeunes se réconcilient avec  
parents, amis
Et plus tard mari, femmes, enfants.

Les enseignants doivent prendre du temps pour écouter la souffrance  des étudiants.
Et pour faire ça il faut l'avoir fait en soi.
Car enseigner à quelqu'un qui souffre beaucoup c'est difficile.
Ensuite les étudiants peuvent aussi comprendre la souffrance des profs,
car les enseignants en ont aussi.
Nous organisons des retraites pour
Palestiniens et israéliens, ici depuis quelques années.
Au début ils souffrent même de se regarder !
Ils restent donc 2 jours à ne pas se voir ni parler, mais à se nourrir  de choses positives.
Puis un groupe s'exprime
Ils peuvent tout dire de leur souffrance mais sans accusation ni critique.
Il est Interdit d'interrompre car cela génère un débat.
Même si les autres ont de fausses perceptions on écoute car notre but  c'est qu'ils souffrent moins.
Puis l'autre groupe s'exprime.
Voir en l'autre un humain comme soi diminue la colère.
Puis les 2 groupes de palestiniens et israéliens  mangent et marchent  
ensemble
Comme un seul Groupe
Et ramènent cette pratique chez eux.

Le chancelier pose une question à TNH :
"On fait face à un monde sans répit.
Le nombres d'étudiants s'est considérablement accru en Asie :
30 millions d'étudiants.
Trouver un bon emploi est bcp plus difficile que pour notre génération.
60% seulement trouvent un emploi et ensuite ne sont pas promu car des aînés aussi diplômés sont devant eux.
Donc beaucoup de frustrations !
Rappelez-vous les manifestations d'étudiants  en Europe ( italie,  espagne) et le mouvement " occupy wallstreet"
Comment rendre ces jeunes plus satisfaits de leur futur" ?

Thay :
Ceux qui n'ont pas de job souffrent mais ceux qui en ont un, souffrent  aussi.
On a besoin d'apprendre l'art du bonheur véritable.
Qui n'est pas renommée, argent, pouvoir, sexe etc
Mais plutôt :
Être compris et aimé et le bonheur d'aimer.
Ici pas de maison privée, pas de salaire,
Pas d'ordinateur, ni de teléphone personnel
Mais on aide d'autres à souffrir moins.
Et on est très heureux.
Lorsque j'ai décrit cela à une conférence sur le marxisme, on a dit  
mais vous êtes de "vrais communistes" !
L'idée qu'on se fait du bonheur peut être l'obstacle.
Bcp ont deja le pouvoir, l'argent etc et se suicident.
Il est Important d'apprendre l'art du bonheur à l'école et aussi à maîtriser sa  souffrance.

Remarque du Président :
J'ai une formation en biologie, et on y apprend que la mutation dans  les gênes est créée par l'environnement
Cependant à Hong Kong nos jeunes sont egoistes.
L'Avidité est très présente chez nos étudiants.
Créer des leaders avec coeur et compassion oui, mais ce n'est pas facile.
Ok d'entraîner nos enseignants à être meilleurs en ECOUTE car il est  vrai que pour être à cette position ils ont bcp étudiés et doivent  produire des recherches et ils prennent peu de temps avec les jeunes.

D'une manière générale à Hong kong les enfants sont seuls et  instruits par les nounous.
Les parents sont eux memes tres peu présents auprès de leurs enfants et ils nous accusent de ne pas être d'assez bons enseignants lorsque nous les sollicitons.

Réponse de clôture de Thay
Le Bonheur : ce n'est pas plus d'argent, ni plus de pouvoir !

Qu'est-ce que c'est vivre en quadruple sangha?

15 Mars 2014 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Une question posée à Thay pendant la Retraite francophone d'Avril 2012 au Village des Pruniers, concernant la quadruple sangha

Retranscription :

Question de Serge :

Il ya un peu plus d’un an vous nous avez offert votre vision sur un centre de pratique dans le Sud Est de la France : La Montagne du Dharma. Ce lieu n’a pas encore pris de manifestation physique, néanmoins la graine à germée à l’intérieur de moi et a fleuri, et je peux témoigner que Montagne du Dharma est vivant en moi, qu’il m’a permis d’ouvrir ma compréhension des autres avec, en support, des mots et des gathas que vous nous aviez offert lors d’une retraite d’hiver passée :’’soyons là les uns pour les autres, écoutons nous les uns les autres’’. Nous avons, l’automne dernier, passée une retraite avec une vingtaine de laïcs et cinq monastiques moines moniales, pendant cette retraite nous avons nourri notre fraternité, j’ai pu donner un sens à des mots comme frères et sœurs dans le Dharma.

Néanmoins voila ma question et j’aurais besoin de votre éclairage sur : ‘’qu’est ce que c’est vivre en quadruple sangha sans souffrir des complexes de supériorité, d’infériorité ou d’égalité ?’’ Merci.

Réponse de Thay :

Il nous faut un centre en ville pour que les gens qui habitent la ville puissent venir pratiquer. A Paris nous avons la Maison de l’Inspir et dans les autres grandes villes comme Toulouse, Lyon …nous devons aussi établir des centres de pratique, c’est votre devoir et votre aspiration. Et nous devons aussi avoir des centres de pratique en campagne, comme le Village des Pruniers : hameau du Haut, hameau du bas … nous en avons en France.

Et j’aime beaucoup un centre en montagne.

Mais cela doit être une vraie montagne, assez haute. Il faut chercher, il ne faut prendre une décision trop hâtive, c’est parce que la Montagne du Dharma est déjà là dans notre cœur, un jour elle va se manifester. Il ne faut pas se hâter, il faut se préparer comme il faut. Le Centre doit être beau. Il doit offrir les conditions de vie pour des dizaines de monastique et pour accueillir les pratiquants laïcs aussi. Donc elle est là, pour moi elle est déjà là, elle attend le moment de se manifester mais elle est bien là dans notre cœur. Et Thay aime ça, la Montagne du Dharma, de Dharma.

Il ya des montagnes très belles en France, il faut choisir. Il faut s’installer dans un beau site, on va contempler les nuages aux sommets des montagnes. L’essentiel est que nous en ayons l’intention.

En ce qui concerne la sangha quadruple nous pouvons regarder les doigts: voici ma main elle a cinq doigts ! En voici deux en voici trois ! Donc chaque doigts à un nom : le majeur, l’index, l’annulaire, l’auriculaire, le pouce. Et la taille de chaque doigt est différente, mais comme il y a de la sagesse de non-discrimination dans la main il n’y a pas de discrimination du tout et chaque doigt agit sans complexes, c’est pourquoi il y a de la paix et de la coopération. Et si vous êtes moine, moniale ou laïc homme ou femme vous pouvez agir comme cela. S’il n’y a pas de discrimination dans chaque membre de la communauté alors il y aura de la paix.

Et le pouce doit être le pouce, l’index doit être l’index. Vous voyez : un moine véritable doit être un moine véritable il doit pratiquer ses préceptes comme il faut, une nonne doit être une vraie nonne, elle doit pratiquer comme il faut. Et les membres de l’Inter-Etre ont quatorze préceptes à suivre alors ils doivent vivre comme cela pour pouvoir être reconnu comme membres de l’Inter-Etre. Et les amis qui ont reçu les cinq entrainements à la Pleine conscience sont peut-être des Boddhisattvas. Comme cela nous ne sommes pas pris par l’apparence, par les noms, nous sommes libres des noms et des expériences.

Lors de la retraite de Nottingham en Angleterre j’ai dit ceci : chers amis, le Bouddha est fait uniquement d’éléments non-Bouddha. Comme la fleur est faite avec des éléments non-fleur le Bouddha est fait avec les éléments non-Bouddha y compris la souffrance. Sans la souffrance il n’y a pas de Bouddha. Et le Bouddhisme est aussi fait par des éléments non-Bouddhisme. Alors nous n’avons pas de complexes de supériorité, d’infériorité et nous sommes libres. Nous sommes libres du Bouddha, nous sommes libres du Bouddhisme, c’est pourquoi nous avons beaucoup d’espoir dans le cœur. Si nous pouvons enlever les mots, l’appellation et la forme alors il y aura de la paix et de la collaboration entre les différents éléments d’une Sangha véritable. Une sangha véritable est porteuse du Bouddha et du Dharma : il ya la Pleine Conscience, il ya la pratique des Préceptes et c’est le refuge de beaucoup de gens.

Vidéo : Retraite francophone - Avril 2012- Village des Pruniers

Nouveau livre de Thay disponible en librairie

9 Février 2014 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Nouveau livre de Thay disponible en librairie

Qui ne porte pas en lui ses blessures d'enfant ? Le grand maître du bouddhisme nous guide pas à pas pour apaiser la colère, la peur, la tristesse qui hantent encore nos vies d'adulte, et les transformer en une force de réconciliation et de compassion.


Vous avez l'impression de ne pas avoir suffisamment confiance en vous ? De manquer parfois de recul face aux épreuves du quotidien ? D'être empêtré dans des angoisses dont vous n'identifiez pas l'origine ? Et si certaines de vos blessures d'enfant vous empêchaient de construire sereinement votre vie d'adulte ?

Référence absolue dans l'enseignement bouddhique international, proposé pour le Nobel de la paix pour son engagement au Vietnam, le maître Thich Nhat Hanh nous offre des solutions pour affronter cette souffrance sourde et en venir à bout.

À l'aide d'exercices de respiration, de concentration et de méditation en pleine conscience, il nous enseigne à écouter avec compassion l'enfant qui est en chacun de nous, à reconnaître et accepter avec lucidité les traumatismes du passé, et à lâcher prise.

Jetant un pont entre la philosophie bouddhique et la tradition thérapeutique occidentale, un guide profondément rassurant, pour faire enfin la paix avec nous-même.

Bienvenue à la Maison de l'Inspir - comment venir, que pouvez-vous apporter, etc.

12 Juin 2013 , Rédigé par Maison de l'Inspir Publié dans #Bienvenue

Bienvenue à la Maison de l'Inspir - comment venir, que pouvez-vous apporter, etc.

Soyez les bienvenus à la Maison de l’Inspir où vivent plusieurs moniales disciples du Vénérable Maitre Thich Nhat Hanh, moine zen vietnamien ayant fondé en 1982 le monastère "Le Village des Pruniers" dans le sud-ouest de la France. (voir le lien)

La Maison de l’Inspir est un lieu de refuge, de ressourcement et de repos ; un lieu pour approfondir sa pratique de la méditation à travers les actes quotidiens faits dans la pleine conscience. C’est une maison de la fraternité où nous apprenons à chaque instant à vivre en harmonie les uns avec les autres, dans un esprit de respect et d’écoute des besoins de l’autre. Nous nous appliquons à l’art de vivre en pleine conscience notre vie quotidienne, en vue de développer les capacités de compréhension et de compassion de chacune. Nous sommes heureuses de vous y accueillir et de partager avec vous notre pratique et notre façon de vivre.

Vous pouvez venir partager avec nous nos activités quotidiennes. Vous n’avez pas besoin de téléphoner pour nous prévenir de votre arrivée, la maison est ouverte du mercredi après-midi à partir de 16h30 jusqu'au dimanche après-midi.

Nous sommes heureuses de pouvoir vous y accueillir pour les journées de pleine conscience les jeudis et dimanches, ainsi que pour les méditations assises et marchées, les récitations des entraînements à la pleine conscience, et autres activités prenant place les autres jours.

Nous vivons ensemble, partageons et développons notre pratique.

La maison est entourée d’un grand jardin. Elle est située dans un quartier verdoyant avec au bout de la rue la Marne, qui est très agréable pour marcher en pleine conscience !

Nous vous invitons à aller dans les rubriques « bienvenue » pour avoir les informations sur notre emploi du temps et autres renseignements utiles.

Comment venir

La Maison de l’Inspir’ se situe dans la région parisienne - 7 Allée des Belles Vues à Noisy-le-Grand -

téléphone : 09 51 35 46 34


Par le RER : ligne A direction Marne la Vallée Dinesland, descendre à Noisy-le-Grand Mont d'Est; prendre la sortie "Pavé Neuf" pour arriver directement à la station de bus. Prendre le bus 320 « circulaire intérieure », soyez vigilant de ne pas vous tromper, le premier bus est le 320 "circulaire extérieure" , l'arrêt du 320 "circulaire intérieure" est au bout des arrêts bus. Puis descendre à l'arrêt « Carrefour de Malnoue »). Marcher dans la direction "Villeflix" et vous trouverez l'allée des Belles Vues qui descend en direction de la Marne.

En voiture : Par l’autoroute A4, direction Nancy, sortie Noisy-le-Grand Mont d’Est.. Passez devant les Arcades. Longez la ligne du RER et au rond-point passez par-dessus la voie ferrée. Continuez dans la même direction et au deuxième feu tournez à droite. Ensuite descendez vers la Marne. Suivez le panneau Villeflix.

Vous pouvez également marcher, c'est à environ 20 minutes à pied du RER. Sortir du coté "bassin", aller vers la gauche le long du petit bassin, traverser l'avenue du Mont d'Est et longer le grand bassin Promenade des Mares du Dimanche. Traverser la rue du Docteur Sureau et vous engager dans la petite allée appelée rue des Cygnes juste devant vous. La suivre ensuite vers la droite, elle donne dans l'avenue du Marechal Joffre. Descendre l'avenue du Marechal Joffre vers la gauche. Vous arriverez en bas de l'avenue à un grand carrefour, dirigez-vous à droite sur l'avenue Emile Cossoneau, direction Villeflix, aller jusqu'au prochain carrefour. Traverser l'avenue. L'allée de Belles Vues se trouve de l'autre coté de l'avenue, suivez le panneau indiquant Villeflix.
Vous pouvez trouver l'itinéraire sur internet sur "google maps" en tapant notre adresse.
Notre portail est en métal noir, avec un portique en bois à coté. Notre jardin est reconnaissable à ses bambous et le chemin cailloux et graviers.

Si vous venez pour la journée merci d'apporter un plat cuisiné (végétalien sans poisson ni oeufs) pour 4 ou 5 personnes que nous partagerons tous ensemble.

A la Maison de l’Inspir’, la communauté des Sœurs vivent uniquement de dons, financiers et matériels, tributaires par-là de votre générosité.

Vous pouvez également nous aider en apportant d'autres choses :

En ce moment nous aurions besoin de votre aide dans les domaines suivants:

# la nourriture (bio de préférence):

  • du lait de soja nature sans calcium
  • des fruits secs, raisins, amandes, etc
  • de l'huile d'olive
  • de l'huile de tournesol
  • du tamari ou shoyu
  • du café de céréales
  • du vinaigre de cidre
  • du miso de riz ou d'orge ou bien du shiro miso
  • des algues (nori)
  • des tartines amarante/sésame
  • des galettes de riz
  • du tahini (beurre de sésame)
  • des légumes de saison de préférence
  • des fruits

# Autres :

  • De la lessive liquide (non parfumé, écologique)
  • Papier Toilettes biodégradable
  • Produit pour nettoyer les toilettes
  • Savon liquide pour les mains
  • Rouleau de papier pour la cuisine
  • Produit pour la vaisselle (écologique)
  • Du vinaigre blanc pour nettoyer
  • Des bougies blanches ou beiges non parfumées
  • Des cahiers ou carnets sans ligne

Votre contribution financière est également la bienvenue pour nous aider à payer les factures de gaz, d'électricité et réparations diverses dans la maison.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog