Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 La Maison de l'Inspir

Articles récents

Enseignement de Sr Chan Khong

1 Mai 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Voice l'enseigement de Sr Chan Khong pendant la Retraite Francophone au Village des Pruniers:

https://www.youtube.com/watch?v=i-V093wIW9I

Lire la suite

Enseignement sr Giac Nghiem

24 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Enseignement sr Giac Nghiem

Voici l'enseignement de Sr Giac Nghiem pendant la Retraite Francophone 2016!

https://www.youtube.com/watch?v=8Bn1cw6n7FQ

Lire la suite

Tai Chi Intégral

20 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Tai Chi Intégral

Journée de remise en forme

Par la découverte du taichi Intégral (postures des animaux)

Qu'il est bon de se détendre, d'oublier le stress, de faire le plein d'énergie et de ressentir la joie de vivre.

Le Taichi Intégral combine le Tai chi, le Qui Gong et le Yoga. Il favorise l'interaction corps et esprit.

Pendant cette journée, nous nous laissons aller au plaisir de découvrir la souplesse du papillon, l'équilibre de la grue, la concentration du buffle... entre autres animaux.

Les mouvements d'auto massage et de relaxation nous réconcilient avec le corps souvent malmené et oublié.

Ce stage est ouvert à tous. Il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience préalable.

*Lieu: Maison de L'Inspir

*Quand: Samedi 18 juin - de 9h30 à 17h

*Animatrice: Bich Trinh, formée au Taichi Intégral de Maitre Hang Truong

*Participation: 30 euros pour la journée, 20 euros pour étudiants, le repas est compris

*Inscription: maisondelinspir@yahoo.fr

téléphone: 09 51 35 46 34

Prévoir tenue souple, tapis de gym ou paréo, ( relaxation extérieure ), si le temps nous permet.

Notre capacité d'accueil est de 40 personnes, inscrivez vous, s'il vous plait.

Bulletin d'inscription au Taichi intégral

Nom, prénom.................................................................................................................................

Adresse........................................................................................................................................

Téléphone.........................................email....................................................................................

Répond avant le 11/06/2016

Lire la suite

Cours de Vietnamien

20 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Cours de Vietnamien

À partir du 04/06/2016 un cours de vietnamien sera proposé tous les samedis (de 15h30 à 17h) à la Maison de l'Inspir.

Une participation aux frais de fonctionnement de la Maison de l'Inspir (5€ ou plus par séance) sera la bienvenue.

Pour vous inscrire veuillez contacter Mr Bui à l'adresse suivante buithanhvu2005@yahoo.fr

Lire la suite

Un petit entretien avec sr Hai Nghiem (soeur Prune)

12 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Un petit entretien avec sr Hai Nghiem (soeur Prune)

Comment t'appelles-tu?

Je m'appelle Sœur Hai Nghiem.

Quel âge as-tu?
J'ai 33 ans.

Quand et où as-tu été ordonnée?
J'ai reçu l'ordination en février 2008, au Village des Pruniers

Et où habites-tu actuellement?
Au Village des Pruniers, au Hameau Nouveau.

Que signifie pour toi le fait de recevoir la lampe?
Pour moi, recevoir la lampe, c’est grandir dans la communauté. Cela veut dire : être plus mûre dans la pratique, plus solide. Quand je pense que maintenant j’ai la lampe, je me souviens de mon engagement dans la communauté et de la confiance que la communauté m’a offerte. Cela veut aussi dire que je vais apprendre encore plus de choses maintenant. Je vais participer aux réunions des grands frères et grandes sœurs. Donc je vais encore mieux comprendre la communauté.

A présent, j’ai envie de développer la capacité de partager, de pouvoir raconter des histoires, de partager le Dharma, de partager mon expérience.
Etre enseignante du Dharma du Village des Pruniers, ce n’est pas répéter par coeur ce que Thây nous a enseigné, ni réciter les soutras par cœur, mais c’est trouver notre propre façon, notre style, notre façon à nous de partager notre propre expérience.

Donc j’ai un peu peur de faire ça, mais en même temps, je suis contente.

Quelle est la pratique de Thây que tu aimes le plus?

Respirer ! J’aime cette pratique. Elle n’est jamais ennuyeuse. Elle est toujours intéressante et je l’oublie aussi toujours.

C’est pour le plaisir, mais en même temps, c’est une pratique très, très profonde.

Je suis souvent malade ; mal à la tête. C’est cette pratique qui m’aide à travers ces douleurs. Je suis aussi souvent de mauvaise humeur et ça m’aide pour traverser ces périodes. Et ça aide aussi quand ça va bien : ça va encore mieux. Et en plus, ce qui est génial, c'est que c’est une pratique qui n’est pas bouddhiste et qui est accessible à tout le monde.

Qu'aimerais-tu dire aux amis de la Maison de l'Inspir?

D’abord, je veux dire ‘Merci ! Parce que j’ai beaucoup d’amis à la Maison de l’Inspir quand j'y retourne. Et ce sont des personnes très fidèles, qui viennent à chaque journée de pleine conscience. On partage la joie et la sérénité. J’apprécie énormément. Quand je participe aux partages du Dharma, c’est très vivant, très réel. Il y a plein de personnes qui offrent leur talent aussi : arranger les fleurs, offrir les ateliers de Tai Chi, ou des journées dédiées aux professeurs et aux jeunes, et puis il y a tous ceux qui aident sr Giac Nghiem avec la gestion des comptes et plein de choses comme ça. Ce que j’aime aussi, c'est qu’il y a beaucoup d’amitié entre les pratiquants, qu'ils soient vietnamiens, francophones ou non-francophones.

Il faut qu’ils nous encouragent pour qu’il y ait bientôt une Maison de l’Inspir pour les frères. Si la demande vient des pratiquants laïcs hommes, cela aura plus de poids que si seuls les monastiques en expriment le besoin.

Je remercie aussi toutes les personnes (que ce soit en France ou dans d'autres pays) qui consultent le blog de la Maison de l’Inspir et qui pratiquent ainsi avec nous.

Si on sait que les gens lisent, on a envie d’écrire.

Un petit entretien avec sr Hai Nghiem (soeur Prune)

Voilà le gatha de vision profonde de sr Hai Nghiem:

Je suis la mère et l’enfant

Pétris de Terre hors du temps

Tu es l’arbre et puis le fruit

Tu es l’astre donc je suis

Đất mẹ thở cho con (la Terre-Mère respire pour moi)

Mặt trời cha hôn con (le Soleil-Père me donne un baiser)

Con bước chân hôn mẹ (à chaque pas, j’embrasse Mère)

Con thở biết ơn cha (à chaque souffle, je remercie Père)

Thầy chỉ đường đi rồi (Thay a révélé un chemin)

Độ đời con khỏe nhẹ (pour servir le monde avec énergie et légèreté)

Cả nhà về anh ơi (ô mes frères, nous voilà tous réunis)

Chị em hát xuân ca (écoutez nos soeurs qui chantent le printemps)

Et son explication:

Mon gatha parle d’abord de ma gratitude infinie pour mes parents, mes frères, mon maître, ma famille spirituelle et la Terre ou la nature en général. J’exprime d’une façon non-mentale le ressenti d’être, dans mon corps, mère : ma propre mère est bien présente en moi, mais je me sens également en lien de maternité vis-à-vis de tous. Quand j’avais environ 19 ou 20 ans j’ai décidé par désespoir que je ne donnerai pas naissance. Mais aujourd’hui j’ai développé une réelle pratique de me révéler l’enfant intérieur heureux ou blessé qui vit en chaque homme et chaque femme, dans mon Frère ou ma Sœur monastique, dans mes parents, etc. C’est une vision quotidienne. C’est ainsi que je génère la tendresse, et le désespoir n’a plus lieu d’être ! Je peux faire toute ma part pour prendre soin des enfants qui souffrent dans ce monde.

Je suis l’enfant aussi bien entendu. Je m’alimente de joie, d’inventivité, de moments sauvages, d’émerveillement, de partage ; et la moindre seconde de tendresse que je génère pour une autre personne fait autant de bien à ma petite fille intérieure.

Et puis je suis la Terre-Mère et toute la vie naissante d’elle. Je retourne sans cesse au contact de ce bourgeonnement infini et de la re-désintégration, du re-pétrissage de mort et de vie. Quels inestimables enseignements que ceux de l’impermanence, de la non-séparation ! Je fais de tout petits pas pour m’abandonner à la plénitude de notre Terre-Mère, Terre-Enfant… et je sens toujours dans mon âme l’appel brûlant de ces générations futures qui veulent vivre mais me voient, nous voient détruire leur possibilité de vivre. Je ne suis pas moins déchirée qu’au premier jour de l’eau souillée, de l’air rendu toxique, des arbres coupés, des animaux aveuglément tués, et des enfants, des hommes et des femmes dévalorisés, de leur divinité bafouée.

L’arbre, le fruit et l’astre, « tu es donc je suis », me rappellent mon père. Il m’a donné tant de nourriture spirituelle et a aiguisé lui aussi mon observation de la nature. Il me ressort les photos de quand j’avais entre 7 et 11 ans et que je m’habillais juste avec un maillot de bain, une couronne et des bracelets faits de feuilles de châtaignier cousues par des petites brindilles. Il me dit toujours qu’à l’âge de trois ans, je connaissais les noms de plantes sauvages et que je savais lesquelles étaient comestibles. C’est parce qu’il me dit ça que je me réjouis de continuer à apprendre des plantes, et que quand je suis en route quelque part, je repère toujours les différents arbres fruitiers (mais aussi les oiseaux et animaux de sortie) avant les panneaux indicateurs de direction. Et je réalise peu à peu que c’est ça, vivre vraiment, en tous cas pour moi : c’est reconnaître et m’abreuver continuellement de l’abondance de beauté, de bonté et d’amour donnée par la vie. Je suis incapable de survivre dans la compagnie trop longue des ordinateurs, des voitures, des magasins et des maisons.

Alors dans la deuxième partie du gatha écrite en vietnamien, je célèbre ces cadeaux infinis : la Terre, le Soleil, le souffle, la marche, le chemin spirituel, mon maître et ma Sangha. Je reçois 5 sur 5 l’encouragement ferme de Thay et de la Sangha à rester engagée dans la transformation des afflictions et le service, à trouver dans mon engagement-même la source du bien-être et à cheminer ainsi main dans la main avec toute ma famille de sang et toute la Sangha, dans le paysage du printemps éternel, du Royaume de Dieu et des chansons d’amour infini du cœur guéri.

Un petit entretien avec sr Hai Nghiem (soeur Prune)
Un petit entretien avec sr Hai Nghiem (soeur Prune)
Lire la suite

Un petit partage de Sr Pham Nghiem

11 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Un petit partage de Sr Pham Nghiem

Pendant la Semaine de Grandes Ordination au Village des Pruniers notre soeur Pham Nghiem a recu la lampe du dharma.

Elle partage avec nous des ces expériences:

Après une longue période d apprentissage auprès de la sangha, à Bat Nha , au Vietnam ,j ai reçu la permission d'ordination.

La veille de ce grand jour, je n'arrivais pas à fermer les yeux, la nuit était longue.

Ce moment sacré était arrivé, l'aurore du 3 mars 2007, une renaissance, un nouveau nom "Véritable Ornementation par la Qualité «.

C'était il y a 9 ans, j'avais 27 ans, 9 années que j'ai marché, respiré , souri , partagé joies et peines avec la sangha.

Cette sensation, revient aujourd'hui, familière Je me vois de nouveau attendre. La première fois, j’attendais un nom, cette fois ci j’attends une mission, une transmission.

Dans cette attente, je sens que je suis prête à l'accueillir. Car je sais que je dois continuer, continuer à sourire, à respirer, à marcher ensemble avec la sangha, vers des endroits où les gens attendent une main, une parole, un partage de notre part. Je souris à moi même, c’est cela mon bonheur.

Ce matin, c'est la grande cérémonie de transmission, je prépare ma sanghati. Je m'assois, reviens à mon souffle, et je me détends, mon corps entier se détend . L'heure est arrivée. J'accueille pleinement les recommandations de sœur Chan Khong, son amour, ses expériences, elle m'ouvre le chemin et me guide.

Je reçois le gatha et la lampe de ses mains, avec une gratitude silencieuse.

Je bois cette source de compassion et d'amour, vivifie mon jardin intérieur, devenu frais et limpide comme tout jardin au lever du jour.

Je suis pleinement consciente de ses recommandations et je vais les cultiver précieusement.

A cet instant, je réalise que je suis en train de recevoir la force de ce courant d'amour. Cet amour est le chemin marché par Bouddha et les Patriarches, par des générations de moines et moniales, je ferai les mêmes pas, les mêmes pratiques avec la sangha, au quotidien.

C'est mon chemin, il me donne de la joie, et grâce auquel je réalise la beauté véritable et le miracle de la vie.

À chaque fois que j'aperçois vos visages rayonnants, ou vos regards joyeux, j éprouve immensément de bonheur. C est ce qui motive mon partage de ce jour. Prenons nous la main et ensemble nous marcherons sur ce chemin, comme des personnes libres, et nous réussirons, n'est ce pas ?

Un petit partage de Sr Pham Nghiem
Un petit partage de Sr Pham Nghiem
Lire la suite

Un petit entretien avec Soeur Vinh Nghiem

8 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Un petit entretien avec Soeur Vinh Nghiem

Comment t'appelles-tu?

Sœur Vịnh Nghiêm.

Quel âge as-tu?

J’ai 27 ans.

Quand et où as-tu été ordonné?

Je suis ordonnée à l'âge de 19 ans au monastère Prajna au Vietnam.

Et où habites-tu actuellement?

A la Maison de l’Inspir.


Que signifie pour toi recevoir la lampe?

Recevoir la Lampe du Dharma de la part de nos vénérables prédécesseurs, de Thay et de la sangha signifie que nous rejoignons le corps des enseignants du dharma, corps au sein duquel nous apprenons énormément de nos frères et sœurs ainés lors de leurs partages.

Mon vœu intime étant de construire la sangha, je suis donc très contente de faire partie des enseignants.

De plus, la Lampe léguée par nos ancêtres représente leur confiance en notre pratique et notre capacité à aider notre prochain. Cela m'encourage à pratiquer encore plus assidument pour ne pas les décevoir.

Quelle est la pratique de Thây que tu aimes le plus?

La construction d'une sangha est un art et notre maitre s'est montré un vrai artiste dans ce domaine. J'espère hériter de sa perspicacité. Je retrouve cette qualité dans chacun des membres de la sangha. Maintenant, Thay ne peut plus parler mais sa vie est déjà un exemple de construction de la sangha.

Qu'aimerais-tu dire aux amis de la Maison de l'Inspir?

La voie que je suis actuellement est celle de la sérénité et de la liberté et je suis heureuse de la partager avec nos amis pratiquants. Une sangha harmonieuse et solide est un vrai soutien spirituel pour moi et pour tous ceux qui en ont besoin. Pour cette raison, tenons-nous par la main pour agir en sorte que notre sangha de la Maison de l'Inspir soit de plus en plus belle et plus solide.

Si vous pratiquez assidument et que vous en éprouvez beaucoup de bonheur, de liberté , alors vous êtes en train de contribuer une grande part à l'édifice de la sangha.

Un petit entretien avec Soeur Vinh Nghiem
Lire la suite

Un petit entretien avec Frère Phap Linh

8 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Un petit entretien avec Frère Phap Linh

Comment t'appelles-tu?

Je m'appelle Frère Phap Linh.

Quel âge as-tu?

J'ai 37 ans.

Quand et où as-tu été ordonné?

J'ai reçu l'ordination en février 2008, au Village des Pruniers.

Et où habites-tu actuellement?

Au Village des Pruniers, Hameau du Haut.

Que signifie pour toi recevoir la lampe?

Ça ne change pas grand chose. Il faut que je continue à pratiquer comme avant, et même plus. Ma gratitude pour la transmission et la confiance de la Sangha est immense, mais Thay nous a dit plusieurs fois que la transmission se fait a chaque instant, pas juste dans une cérémonie - il ne faut pas attendre la lampe pour recevoir la transmission!

Quelle est la pratique de Thây que tu aimes le plus?

Depuis que j'ai rencontré Thây en 1999, je pratique principalement les 16 exercices de la respiration consciente. En fait, pendant très longtemps, je n’ai vraiment pratiqué que les 4 premiers et, depuis un ou deux ans, je pratique principalement les 8 premiers.
La pratique de ramener l'esprit vers le corps, d'être conscient des sensations dans le corps, dans le moment présent, cultiver la pleine conscience des mouvements du corps, c'est à peu près tout ce que je fais. Et c'est déjà beaucoup. C'est déjà bien assez difficile.

Qu'aimerais-tu dire aux amis de la Maison de l'Inspir?

Juste avant son A.V.C., Thây, pendant qu'il était déjà à l’hôpital, à Bordeaux, nous a expliqué que, en Vietnamien, il y a un terme spécial pour décrire la relation entre maître et disciple: tinh thay tro et c'est la même structure de mot que 'fraternité': tinh huynh de. Il a expliqué qu'il trouvait dommage qu'il n'existe pas de mot, en français ni en anglais, pour exprimer ce lien entre maitre et disciple. Il faudrait qu'il y aie un mot pour ça. Cette connexion est très importante.
On peut toujours cultiver cette connexion entre nous-même et le maître. C'est vraiment trouver le maître intérieur. Trouver Thây, et le Dharma en nous-même, parce que, quand on a cette conscience de la présence réelle de notre Maître et du Bouddha en nous-même, on ne peut pas continuer de la même façon—continuer à consommer, à haïr, à juger, ou à critiquer les autres. On ne peut pas faire ça quand on est vraiment conscient de Thay en nous, parce que on sait que ça lui fait mal.

Thây avait proposé un nouveau mot en anglais: 'Teacher-Studenthood'. Mais il n'était pas vraiment très satisfait! En français, on attend aussi un mot. Il nous reste à trouver ce mot. Nous n’avons pas de mot, mais la connexion, le lien entre maître et disciple, est réel.

C'est vraiment la chose la plus importante que Thay nous transmet: l'amour entre les membres de la Sangha, entre maître et disciple, frères et sœurs, amis et amies.

Depuis des centaines de vies, nous avons essayé la haine, la colère, la discrimination, la violence et les jugements - on a vraiment essayé, plusieurs fois, dans nos familles, dans nos sociétés, entre les nations, et ça n'a pas marché—ça n’a vraiment pas marché du tout!

Peut-être que l'on pourrait essayer l’amour maintenant?

Peut-être que c’est le moment d’essayer.

Voici le gatha (petit poème) de la vision profonde qu'a écrit Frère Phap Linh pour sa transmission de la lampe:

Arrivant sur cette planète,
Je vois les nuages qui voilent et dévoilent

Un immense ciel, libre de notions,

d'un noir brillant, parsemé d'étoiles

Je prends refuge dans mon souffle
Je prends refuge dans ce moment
Et humblement supplie d'être à tout jamais
Étudiant de l'instant
Apprenant à me réjouir de cette vague déferlante du présent
Sans peur, sans retenue
Car je ne suis pas que cette vague,
Je suis l'eau
Et mon cœur déborde

En mille ruisseaux de gratitude et d'amour.

Un petit entretien avec Frère Phap Linh
Lire la suite

Quelques photos de la semaine des Grandes Ordinations

5 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Quelques photos de la semaine des Grandes Ordinations

Après la Retraite Monastique, nous avons pu vivre la semaine des Grandes Ordinations et notamment une transmission des 14 entraînements. C'est ainsi que nous sommes très heureuses de vous annoncer que Laurette Bottineau et Adrien Lecomte, amis de la Maison de l’Inspir, ont été ordonnés au sein de l’Ordre d’Inter-être, tout comme nombre d'autres français, moines, moniales et amis laïcs venus du monde entier.

C'est aussi au cours de cette semaine que plusieurs monastiques et amis laïcs ont reçu la transmission de la Lampe, cérémonie durant laquelle la lampe de la sagesse des ancêtres est symboliquement transmise aux frères, sœurs et amis laïcs. Nous avons donc beaucoup de nouveaux Enseignants du Dharma qui continuent sur le chemin que Thây nous a montré. Parmi ces personnes, nous sommes heureuses de citer Sœur Pham Nghiem et Sœur Vinh Nghiem, nos Soeurs de la Maison de l’Inspir. Nous espérons qu’elles nous partageront bientôt un peu de cette lumière au cours d'une journée de pleine conscience. Citons aussi les trois moines et moniales francophones qui ont reçu la lampe cette année: Soeur Hai Nghiem, Frère Phap Linh et Soeur Hien Nghiem.

D'ici quelques jours, nous vous proposerons sur notre blog quelques petites interviews réalisées avec ces nouveaux Enseignants du Dharma.

Cerémonie d'Ouverture

Cerémonie d'Ouverture

Transmisson des 14 Entraînements à la Pleine Conscience
Transmisson des 14 Entraînements à la Pleine Conscience

Transmisson des 14 Entraînements à la Pleine Conscience

Transmission de la Lampe à sr Vinh Nghiem

Transmission de la Lampe à sr Vinh Nghiem

Les 3 nouveaux Enseignants du Dharma francophones: Sr Hien Nghiem, Fr Phap Linh, Sr Hai Nghiem

Les 3 nouveaux Enseignants du Dharma francophones: Sr Hien Nghiem, Fr Phap Linh, Sr Hai Nghiem

Lire la suite

Inscription Retraite des Jeunes ouverte!

5 Avril 2016 , Rédigé par Maison de l'Inspir

Inscription Retraite des Jeunes ouverte!

Voilà l'invitation pour notre retraite pours les jeunes (18-35) de 13-16 mai:

Que faisons nous aujourd’hui pour que nos bien-aimés soient heureux ? –Thich Nhat Hanh

Chers amis,

Nous avons un désir profond : offrir le bonheur à nos bien-aimés. Qui sont-ils ? Sont-ils nos grands parents, nos parents, notre partenaire, nos amis, nos collègues ? Ou est-ce aussi nous-mêmes ?

Comment aimer les personnes que nous voulons aimer ?

Dans l’amour, la compréhension est indispensable. Plus la compréhension est profonde, plus l’amour est grand. La méditation nous aide à nous arrêter et à regarder profondément afin de comprendre ceux que nous aimons et de réveiller notre amour.

Nous vous invitons à participer à la Retraite Internationale pour les jeunes à la Maison de l’Inspir, 3 jours et 3 nuits de pratique de méditation, de 18h30 le 13 Mai 2016 à 18h30 le 16 Mai 2016. Nous vivrons en pleine conscience, retournerons à nous-mêmes pour regarder profondément, afin de nous occuper de nous, pour nous comprendre, pour nous aimer et ainsi nous pourrons comprendre et aimer les autres.

Ce chemin de retour vers soi-même sera très intéressant, car vous rencontrerez en vous-même un monde merveilleux. Vous apprendrez à vous arrêter, à sourire, à vous comprendre, et à vous aimer. Il y aura des jeunes moines et moniales , qui pratiquent la Pleine Conscience depuis plusieurs années. Ils ont appris à se découvrir et aujourd’hui ils vous invitent à participer à la découverte de votre monde intérieur à l’aide de la méditation assise, de la marche méditative, des repas en pleine conscience, de la relaxation totale, de l’enseignement du Dharma, de la pratique du nouveau départ, des chansons, des jeux méditatifs…

Inscription Retraite des Jeunes ouverte!
Inscription Retraite des Jeunes ouverte!

Pour qui ? La retraite de cette année est privilégiée surtout pour ceux qui peuvent participer entièrement à 3 jours d’aventure, âgés de 18 à 35 ans Le nombre d’inscriptions est limité. Veuillez consulter le programme ci-dessous.

Inscriptions: Vous pouvez vous inscrire sur http://sangha.chemindinspir.fr/fr/event/10/form

Jusqu'à 20/4 nous n’acceptons que des personnes qui puissent arriver le vendredi soir ou le samedi matin avant 9h .

Frais de participation (frais de contribution pour la retraite : alimentaire, les frais de subsistance …):

50E / personne si vous êtes étudiant(e)

80E / personne si vous êtes salarié(e)

Cette contribution sera demandée le matin du premier jour de la Retraite.

Les personnes qui veulent participer à la Retraite qui ont des difficultés financières, veuillez nous écrire.

Pour améliorer les conditions d’accueil des participants de la Retraite des Jeunes à ‘la Maison de l’Inspir’ cette année et les années suivantes, nous serons heureux de recevoir toutes contributions et offrandes. Vos dons généreux aideront les personnes qui ne disposent pas de ressources économiques à participer aux Retraites.

Une petite boîte pour les dons sera mise à votre disposition sur la table lors de l’inscription.

Assurance: Les participants doivent avoir une assurance individuelle. La ‘Maison de l’Inspir’ ne sera pas responsable des accidents ou maladies au cours de votre séjour à la Maison.

Repas : Pendant la Retraite, il vous sera offert des plats végétaliens. Si vous voulez faire des offrandes, vous pouvez aussi apporter des légumes ou de la nourriture végétalienne. S'il vous plaît n’apportez pas d’autres types de nourriture (viande, poisson, fromage, œufs).

Dormir : Pour passer la nuit, les messieurs seront invités à apporter des tentes pour camper dans le jardin. Les dames seront invitées à se reposer sous la grande tente ou dans la maison avec les Sœurs. Veuillez apporter tous vos objets personnels, y compris les sacs de couchage, oreillers, draps s’il vous plaît (nous ne pouvons plus vous les prêter comme l'année dernière, excusez-nous).

Vêtements: Pour faciliter la méditation assise, il est recommandé de porter des habits qui vous permettent d’être à l’aise (pantalon souple ou jupe longue et large, mais bien couvert (non décolleté, cacher les épaules, longueur sous genoux).

Langues : Les langues principales de la Retraite seront le français et le vietnamien, avec traduction en anglais.

Verre : Vous êtes invités à apporter votre propre verre.

Arrivée : nous vous encourageons à venir à 18h30 le 13 Mai 2016 pour profiter de toutes les séances de méditation assise le matin. Si non, veuillez venir avant 9 heures le 14 Mai.

Départ : Lundi après le dîner : à 19.00 h

Si vous avez des questions, veuillez nous contacter via l'adresse contact@chemindinspir.fr ou nous laisser quelques mots dans la partie Les demandes / questions à la fin du formulaire de l’inscription.

Inscription Retraite des Jeunes ouverte!Inscription Retraite des Jeunes ouverte!
Inscription Retraite des Jeunes ouverte!
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>